Première visite au village !

Difficile de résumer ces quelques heures passées en compagnie des villageois en quelques mots, je vais donc essayer de vous présenter cette journée tout d’abord avec mon ressenti personnel, puis dans un second temps une synthèse des discussions et des projets envisagés avec les villageois, le tout accompagné de quelques photos pour illustrer mon propos.

je déteste ce genre de photos, où il faut prendre la pose, tel un conquérant. Heureusement, le jeune homme devant moi est venu « taper l’incruste » et a provoqué l’hilarité générale car il s’est fait du coup chahuter par tout le monde, moi y compris !

Ce fut donc une journée pleine d’émotion, celle de retrouver des amis chers que je n’avais pas revu depuis bientôt 7 ans, et tout cela grâce à la gentillesse et la mobilisation de mes amis et de ma famille, qui m’ont en grande partie aidé à financer mon voyage.

Les villageois eux-mêmes étaient vraiment heureux de me revoir, et saluent chaleureusement toutes les personnes qui soutiennent nos actions au sein de l’association.

Les poignées de mains étaient longues, ponctuées de longues salutations, de grands sourires, et de même de rires … et de larmes, car je me suis laissé submerger par mes émotions à certains moments tellement ces retrouvailles avec des personnes que je connais depuis maintenant 15 ans ont été intenses.

Quel plaisir alors de retrouver toutes ces personnes, en bonne santé, fières de leur village, heureuses de nous annoncer qu’ils sont désormais 620 habitants (contre 346 en 2016), ce qui représente environ 50 familles, et que la saison des pluies avait été très bonne, tout comme les récoltes.

Et effectivement j’ai pu constater que les greniers étaient tous pleins à ras bord de maïs et de mil, et que les animaux présents au village (chèvres et moutons, vaches et zébus, cochons, poules, pintades, …), semblaient tous en bonne santé. Et les réserves de paille et de foin étaient bien fournies.

Et puis, que de changements ! de nouveaux bâtiments, jolis et solides, construits en voûte nubienne, une architecture bioclimatique millénaire, abritent le moulin à mil communautaire, et une unité de production de farine BAMISA, un aliment de prévention de la malnutrition infantile très utile pour tout le territoire alentours.

J’avais beaucoup travaillé il y a quelques années pour pouvoir lancer ces chantiers dans le village, et je peux enfin voir le résultat. Et j’ai même appris des conséquences heureuses absolument imprévues : le maçon responsable de ces chantiers est tombé amoureux d’une jeune femme du village, et il s’est marié avec elle ! Il revient du coup régulièrement au village, et continue de donner des conseils pour l’entretien des bâtiments.

D’autres villageois, originaires de kinsi comme d’autres villages alentours, semblent par ailleurs intéressés pour faire construire leur propre logement en voûte nubienne après avoir visité ces bâtiments. C’est une bonne nouvelle, car la promotion de cette architecture, plus adaptée, confortable et moins chère que le béton et la tôle, était un des objectifs à atteindre par ce projet.

Après, les bâtiments ont souffert d’infiltrations pendant la saison des pluies, des petits creux se sont formés dans les angles mais les villageois ont prévu de les réparer.

Ce déplacement m’aura cependant laissé un goût amer : celui de la pollution plastique, qui est un vrai fléau. Pas tant que cela au village, c’est la bonne surprise, mais dans d’autres villages alentours, où certaines parcelles laissent à croire que l’on cultive le plastique !

Je n’avais pas souvenir d’avoir constaté autant cette pollution les dernières fois où je suis venu … la faute aux sachets d’eau, plus pratiques que les bouteilles, mais nettement plus polluants.

Des ONG s’efforcent de trouver des alternatives pour recycler ces sachets, et transformer une pollution en solution économique rentable susceptible de faire gagner de l’argent à des femmes par la fabrication d’objets à partir de ces sachets. C’est notamment le cas de MOVEMENT FRANCE, dont les créations sont vraiment chouettes.



Copyright 2019. All rights reserved.

Ecrit février 6, 2019 par president dans la catégorie "carnet de bord

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *